top of page

Pédocriminalité

En France, 165 000 enfants sont victimes de viols et de violences sexuelles par année (Ipsos Octobre 2019). L'âge moyen des victimes est de 10 ans et en majorité des femmes. 

  • 74% des plaintes pour viols (que ce soit pour les adultes ou pour les mineurs) sont classées sans suite.

  • 50% des plaintes instruites sont déqualifiées en agression sexuelles ou atteintes sexuelles.

  • Au final seules 10% des plaintes sont jugées aux assises ou au tribunal pour enfants, avec une diminution des condamnations pour viol de 40% depuis 10 ans. (https://www.memoiretraumatique.org)

Malgré une multiplication des affaires ces dernières années et un renforcement des textes de lois visant une protection renforcée des mineurs, la plupart des victimes n'osent pas parler et souffrent souvent d'amnésie post-traumatique.

Bien que le travail réalisé par plusieurs associations visant à "dénoncer" les auteurs d'actes de pédocriminalité soit trés intéressant, leurs membres oeuvrent souvent à la limite de la loi et leurs plaintes sont donc difficilement recevables.

 

L'allongement du délais de prescription permettant aux victimes de porter plainte 30 ans après les faits et l'application des peines "lourdes" en matière de viols sur mineurs sont des moyens efficaces pour encadrer les délits mais malheureusement, il est souvent difficile, voir impossible 30 ans après les faits d'apporter des preuves irréfutables.

Le recours à un Détective Privé dans une affaire de pédocriminalité permettra de rassembler le maximum d'éléments permettant d'étayer le dossier qui sera remis en justice. Par une recherche approfondie, le recoupage d'information, le recueil de témoignage et la remise d'un rapport circonstancié, le Détective Privé apportera légalement les éléments de preuve indiscutables permettant l'ouverture d'une procédure.

 

Le Détective Privé sera aussi présent pour vous informer sur les démarches à entreprendre et vous accompagnera dans le dépôt de plainte. En aucun cas, son travail ne peut se substituer à celui d'un enquêteur de la Police Judiciaire.

Lever le doute...

bottom of page